Afin de vous proposer le meilleur service possible le site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
Shopping cart Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Apollinaire Guillaume Précieux manuscrit + Calligrammes Edition originale dans une reliure coffret d'artiste

14 000,00 €

10122017

Occasion

La description

Apollinaire Guillaume Calligrammes Edition originale + précieux manuscrit + reliure coffret d'Artiste

Plus de détails

En savoir plus

Dans une présentation scénographique sous coffret d'artiste, Manuscrit d'Apollinaire, Edition originale de Calligrammes.
 
Précieux manuscrit de premier jet de Guillaume Apollinaire écrit sur le front de la guerre "au bois des butes"

APOLLINAIRE Guillaume. Poème autographe manuscrit de dix
vers dont deux rayés écrit au front de la Guerre de 14, au Bois des Buttes en 1916 sur une demi-page in-12 quadrillée :

En première page :
"La Tranchée en première ligne
Les éléphants des pare-éclats
(Qui garde le mystère insigne)
(Du long regard des guetteurs las)
Une girouette maligne
Le long regard des guetteurs las
Qui veillent le silence insigne
Et lorsque l'Officier de quart
Visite le poste d'écoute
La sentinelle au long regard."
Au dos, cinq mots manuscrits également de la main d'Apollinaire, certains illisibles "pelles, pioche ...".
A côté, écrit de la main de Jacqueline G.APOLLINAIRE : "Ce petit
poème de G. APOLLINAIRE, écrit au Front, Bois des Buttes, en
1916".

Ces quelques vers, modifiés en partie, ont été repris dans
CALLIGRAMMES "Du coton dans les oreilles". page 172 de l'édition originale

Provenances : 

Jacqueline G. Apollinaire Jacqueline Kolb épouse de  Guillaume Apollinaire le 2 mai 1918.

Elle offre ce poème manuscrit à son médecin, Jacqueline G. Apollinaire avait également offert à ce médecin les œuvres complètes d’Apollinaire La pléiade édition de 1959 avec cet envoi : « heureuse de voir entre vos mains ce livre que j’aime, vivez longtemps cher Docteur, pour la lumière des autres ! Signé Jacqueline G .Apollinaire. Jacqueline Apollinaire est décédée en 1967. (La librairie en fait l'acquisition lors de la mise à la vente par les descendants de ce médecin)

Les manuscrits d'Apollinaires de premier jet en main privé sont bien évidemment d'une insigne rareté.

Apollinaire Guillaume Calligrammes Edition originale 15 avril 1918 parfaite condition.
Calligrammes Paris Mercure de France 1918 - 205 pages  Broché. Très bel exemplaire de l'édition originale avec l'achevé d'imprimer à la date du 15 avril 1918. Cet exemplaire est d'une grande pureté avec un papier non brulé, les caractères bien frappés d'imprimerie ayant laissés leur reliefs bien marqués. 



Présentation scénographique sous coffret d'artiste grand luxe à plusieurs niveaux, conception et réalisation Julie Auzillon.

Le contenu du coffret n'est pas visible immédiatement. Il faut manipuler l'objet, se saisir de chaque élément, pour l'appréhender pleinement et découvrir ce qu'il renferme. Le lecteur est invité à ce rituel de consultation, comme une introduction visuelle et tactile à l'ouvrage. 

Au premier coup d'œil, on découvre un imposant volume, recouvert d'un papier japonais gris chiné. Deux volets aimantés, sur lesquels dansent les lettres du titre nous invitent à ouvrir la boîte. Ces volets se déploient alors comme deux plateaux de consultation et rendent visible le contenu : une feuille de papier. 

Cette précieuse feuille est glissée entre deux plaques de plexiglas. On peut s'en saisir pour la regarder de près, face arrière, en transparence... Elle est fabriquée à la main par Julie Auzillon, selon la technique traditionnelle japonaise, avec la fibre de kozo. La composition graphique abstraite en noir et blanc est réalisée lors de la fabrication et non pas imprimée. Ainsi, il s'agit "juste d'une feuille de papier". Comme Apollinaire dessine avec les lettres, suscitant l'imagination visuelle, on peut imaginer des formes dans les courbes abstraites du papier.

Sous cet élément, on découvre l'édition originale de Calligrammes, tel un tableau visuel magnifié par un cadre de papier japonais violet. De part et d'autre, des poignées de papier permettent de le retirer facilement de son logement pour le consulter.

C'est alors que sous l'ouvrage, tout au fond, dans un dernier compartiment, métaphore doublement symbolique du trésor caché, et de la profonde tranchée de 1914 dans laquelle il a été écrit, nos yeux se posent sur une très précieuse feuille de papier, glissée entre deux plaques de plexiglas : un poème autographe manuscrit, d'Apollinaire.

En 2016 la librairie lance une consultation auprès de nombreux relieurs pour la présentation d'un projet innovant sur ce manuscrit et calligrammes, on connait la difficulté d'une telle réalisation, ce texte ayant été déjà traité par les plus grands maîtres relieurs. 
Ce projet a retenu toute notre attention principalement pour trois raisons, il était très innovant et symbolique sans redite d'autres réalisations, il assurait une parfaite conservation du fragile manuscrit et en permettait sa manipulation et sa lecture recto-verso. L’artiste relieuse maîtrisait les techniques nécessaires à une finition irréprochable.

La relieuse et artiste Julie Auzillon 

Formée à l’Ecole Estienne, la reliure est son champ d’expression privilégié. Dès 2004, elle se détourne de la reliure traditionnelle en cuir, pour se spécialiser dans des structures inspirées de reliures ancestrales qu’elle se réapproprie dans de nouvelles créations.

Détournant ou accentuant les éléments fonctionnels du livre.  Elle en propose une nouvelle vision par la mise en avant de sa reliure. Celle-ci n’est plus seulement protectrice, car elle  se dévoile et s’expose.
La démarche créative de Julie Auzillon est résolument contemporaine et novatrice dans un microcosme ou il est parfois difficile de s’émanciper d’une technique et d’une tradition séculaires.

Depuis dix ans son travail  a progressivement évolué. Elle commence par collaborer avec des artistes pour la mise en forme et en valeur de leurs projets (Marie-Ange Guilleminot, Thomas Devaux, Dominique Robin…) et à réaliser des carnets reliés pour des enseignes et boutiques de luxe (Vuitton, Calligrane…).
En 2015, encouragée par la Fondation d’Entreprise Banque Populaire, elle créée sa propre collection de papeterie, « Aizuri-e », grâce à laquelle elle obtient le Prix de la Jeune Création Métiers d’Art, d’Ateliers d’Art de France. 
Son travail personnel, questionnant la fonction de l’objet livre, est régulièrement exposé en galerie.
Parallèlement, les commandes de reliures de création se succèdent. Institutions, librairies et bibliophiles lui confient leurs livres précieux. Elle les  habille d’un « habit » de papier, matériau qu’elle affectionne tout particulièrement.

En 2016, elle décroche la Bourse de recherche en reliure de création, décernée par le Musée Royal de Mariemont. 

Sans aucun doute une figure montante de la reliure d'art en ce début de XXIe siècle.





 

Fiche technique

Époque1900 à 1960
ReliureReliure d'art
LangueFrancais
SujetPoésie
AuteurApollinaire
ÉditeurMercure de France
Nom de publicationCalligrammes
Date de publication1918
Caractéristiques spécialesÉdition originale
Poids5
Nombre de pages205 1 feuillet manuscrit
Caractéristiques spéciales2Personnalisé