Afin de vous proposer le meilleur service possible le site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
Shopping cart Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Servant Discours sur l'administration de la justice criminelle Beccaria Droit philosophie des lumières peine de mort EO 1767

299,00 €

03032018 2 Bureau 1 12

Occasion

La description

Servant Discours sur l'administration de la justice criminelle Edition originale rare texte fondateur de ce juriste des lumières, dans la lignée des textes de Beccaria.

Plus de détails

En savoir plus

Servant Discours sur l'administration de la justice criminelle Edition originale rare texte fondateur de ce juriste des lumières, dans la lignée des textes de Beccaria.

Geneve  1767, 1 volume in 12 [4]152 pages, brochage dominoté de l'époque. Quelques salissures mais exemplaire en condition d'époque à toutes marges.  


Brissot de Warville "On a dit avec raison que ce petit discours était un chef d’œuvre de raisonnement, d'éloquence et de sensibilité. Je ne l’ai point accompagné de notes, quoiqu'il en fût susceptible, à la vérité, peut-être moins que tous les ouvrager publiés sur cette matière, parce qu'elles auraient interrompu l’intérêt qu'on prend à le lire. Ce discours a été imprimé en 1767 à Genève"

Michel SERVANT , avocat général au Parlement de GRENOBLE prononça à la rentrée solennelle du Parlement de 1767 un discours sur « l’administration de la justice criminelle » qui fit sensation. Ce haut magistrat y faisait sienne les thèses de Beccaria et réclamait fermement l’abolition de la torture , de l’interrogatoire sur la sellette ,du système des « preuves légales » et même de la peine de mort. A la suite de ce discours, ce grand débat ira en s’amplifiant avec des anti-Beccaria tel que MUYART DE VOUGLANS, JOUSSE et à un moindre degré LINGUET et les pro tels que BRISSOT et notre confrère de La Rochelle , avocat général du Parlement de Bordeaux,J.M.DUPATY qui fut décrété d‘arrestation en compagnie de son avocat , notre confrère LEGRAND DE LALEU.

  Voir également l'ouvrage de Beccaria dans le même dominotage

Fiche technique

ReliureCouverture souple
LangueFrancais
SujetDroit Phiosophie
AuteurServant
Lieu de publicationGeneve
Date de publication1767
Caractéristiques spécialesÉdition originale
FormatIn 12
Nombre de pages[4] 152 pages