Afin de vous proposer le meilleur service possible le site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
Shopping cart Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander
Cervantès Don Quichotte Traduction Viardot Illustrations Tony Johannot Agrandir l'image

Cervantès Don Quichotte Traduction Viardot Illustrations Tony Johannot

150,00 €

280620131LRB

Occasion

La description

Traduit par Viardot et illustré par Tony Johannot Demi reliure romantique.

Plus de détails

En savoir plus

Cervantès 

Don Quichotte exemplaire traduit par Viardot et illustré par Tony Johannot.  


Paris Dubochet et compagnie 1845.1 volume in 4 28 x 17 cm XVI,888 pages.
Demi reliure de l'époque en veau bleu, dos orné de fers romantiques rocailles poussés en long . Des frottements à la reliure et des rousseurs au titre , le corp d'ouvrage est sain avec de rares rousseurs éparses, petite auréole sans gravité en marge haute à partir de la page 660 .

Les illustrations célèbres de Tony Johannot auquel Théophile Gautier avait rendu un vibrant hommage : " Tony Johannot est sans contredit le roi de lillustration. Il y a quelques années, un roman, un poème ne pouvait paraître sans une vignette sur bois signée de lui : que dhéroïnes à la taille frêle, au col de cygne, aux cheveux ruisselants, au pied imperceptible, il a confiées au papier de Chine ! Combien de truands en guenilles, de chevaliers armés de pied en cap, de tarasques écaillées et griffues, il a semé sur les couvertures beurre-frais ou jaune-serin des romans du moyen âge ; toute la poésie et toute la littérature ancienne et moderne lui ont passé par les mains : la Bible, Molière, Cervantes, Jean-Jacques Rousseau, Walter Scott, Lord Byron, Bernardin de Saint-Pierre, Goethe, Chateaubriand, Lamartine, Victor Hugo, il les a tous compris. Ses dessins figurent dans ces volumes admirables, et nul ne les trouve déplacés. À côté de ces pages sublimes, de ces vers harmonieux, ils sont un ornement et non une tache ; ce que tant de génies divers ont rêvé, il a pu le rendre et le transporter dans son art "