Afin de vous proposer le meilleur service possible le site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
Shopping cart Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Isidore de Séville, Crinitus Pierre, Josse Bade, Jehan Petit

4 900,00 €

171020161

Occasion

La description

Deux post-incunables impression de Josse Bade et Barbier pour JehanPetit en reliure monastique 1509 Isidore de Séville Praeclarissimum opus divi Hyspalensis episcopi ...Crinitus Pierre De honesta disciplina

Plus de détails

En savoir plus

Isidore de Séville, Crinitus Pierre, Josse Bade, Jehan Petit
Deux post-incunables impression de Josse Bade et Barbier pour JehanPetit en reliure monastique 1509 Isidore de Séville Praeclarissimum opus divi Hyspalensis episcopi ...Crinitus Pierre De honesta disciplina
Isidore de Séville Praeclarissimum opus divi Hyspalensis episcopi ... Paris Jehan Barbier pour Jehan Petit 1 volume petit in folio de 103 feuillets chiffrés , deux feuillets de table et 16 feuillets non chiffrés. Impression en lettre ronde sur deux colones à 55 lignes lettrines et figures . Au colophon impression de Jean Barbier 1509 le dernier du mois Aout 29 x 20,5 cm 11,5 x 8,25' Crinitus Pierre De honesta disciplina Paris Josse Bade 1508 1510 139 feuillets chiffrés 139 Impression en lettres rondes à 46 longues lignes Au dernier colophon Janvier 1510 Collations conformes. Le tout en reliure monastique de l'époque restaurations au dos , traces de fermoirs . Une mouillure affecte 4 les premiers feuillets, puis s'estompe au feuillet 12 elle devient impercepible papier sain et encore bien craquant. Elle réaparait peu genante en fin de volume mais en marge et angle intérieur.

Isidore de Seville Théologien chroniqueur érudit espagnol mort en 636 à Séville, il joua un rôle considérable dans les affaires de la péninsule, fit un voyage à Rome pour voir Grégoire le grand et présida les conciles de Séville et de Tolède. Il a composé de nombreux livres,dont un livres des étymologies ou origines, encyclopédie des connaissances humaines au moyen age, le plus célèbre de tous ces ouvrages. C est notre post incunable ! Celui ci traite de sujets fort divers et reprend effectivement les connaissances de l'époque en les illustrant parfois de figures.Quelques exemples De la philosophie, de l'arithmétique, de la géométrie, mais aussi ,de la musique en trois division, de la musique harmonique organique et rythmique. d'astronomie de la forme du monde du ciel des phases de la lune et des éclipses et de la terre, et de tant d autres sujets... Nous avons ainsi une exceptionnelle représentation moyenâgeuse in texte de la terre, elle reprend la forme T dans l O , mais de manière un peu différente elle est déjà orienté avec les quatre points cardinaux et non avec le ciel et l enfer, ce qui est très moderniste.Toutefois dans le texte " paradisos e locus in orientis partibus " il situe bien le paradis en partie haute dans l orient. Ce premier ouvrage est donc passionnant et a découvrir.

Le deuxième livre de Pietro Ricco dit Crinito( le chevelu) poète et bibliographe Italien né à Florence en 1465 mort vers 1504 Élève de Politien, il le remplaça dans sa chaire d Éloquence et se chargea comme lui de l éducation de quelques enfants de famille. Ses poésies latines ne manquent pas d éloquence mais elles ont conservées moins de célébrité que ces ouvrages en prose, entre autre son traité De honnesta disciplina dans lequel à l'exemple d Augelle dans les nuits attiques il traite un grand nombre de questions d éruditions, d histoires de philosophie. Le bibliophile de l'époque n a donc probablement pas relié par hasard ces deux ouvrages ensembles. Ils se complètent et traitent à eu deux la plus part des sujets que pouvait souhaité connaître un érudit en ce tout début de XVIeme siecle. L'impression : Ici le caractère gothique est déjà abandonné pour une police proche du Garamont ce qui est tout a fait avant gardiste, le premier incunable est imprimé sur deux colonnes de 55 lignes, illustré de lettrines à fonds criblés de nombreux petits bois et d un arbre des filiations pleine page tout a fait exceptionnel. (In Larousse XIXeme tome 9 page 807 tome 5 page 528, Moreri 1759) Une impression avec la célèbre marque de Josse Bade, une autre par Barbier pour Jehan Petit Rare ensemble de deux superbes impressions parisienne très moderne et avant gardiste pour 1510.